Logo Chaussure-De-Securite_WEB (1) (2)

Tenue pour les chantiers du bâtiment, de l’industrie et l’artisanat

Le type de métier et l’environnement de travail constituent des critères très déterminants dans le choix des vêtements de travail professionnels. À titre illustratif, la tenue de chantier du maçon ne respecte pas les mêmes critères d’exigences que la tenue de chantier du peintre. Néanmoins, quel que soit le métier et les conditions de travail, il importe d’allier confort et sécurité dans le choix des vêtements. Combinaisons de travail intégrales, pantalons de travail à poche, chaussures de sécurité, casques et lunettes, nous vous présentons dans cet article les meilleures sélections de tenues de chantier en plus des recommandations susceptibles de vous faciliter le choix.

Sélection des meilleurs vêtements de chantier

Voici les caractéristiques que doivent avoir les vêtements de chantier suivis de quelques exemples illustratifs.

Les combinaisons de travail intégrales

Combinaison de travail intégrale pour chantier BTP

La combinaison de travail est un vêtement professionnel constitué d’une seule pièce et qui s’enfile d’un seul coup. Ainsi, elle permet de gagner du temps et offre une bonne liberté de mouvement, particulièrement si vous travaillez constamment à genoux.

Une bonne combinaison de travail possède soit une fermeture à glissière soit un double zip qui facilite l’habillage en un temps éclair. Quel que soit le modèle, il doit avoir plusieurs poches afin que vous puissiez garder vos outils de travail à portée de main. De plus, elle doit être dotée de renforts de genoux et de passe-mains qui permettent d’accéder facilement aux vêtements du dessous sans enlever la combinaison.

En ce qui concerne le tissu, elle peut être 100 % coton ou en association avec le polyester. En 100 % coton, la combinaison de travail intégrale est respirable, robuste avec un grand pouvoir absorbant. Pour le mélange coton-polyester, vous profiterez d’une grande légèreté et d’un grand confort. En plus, ce type de tissu est facile à entretenir, à sécher en plus d’être infroissable.

Pour la couleur, le choix se fera en fonction de vos goûts et de votre métier.

Pour notre petite recherche, voici les deux exemples de combinaisons de travail intégrales qui comportent toutes les qualités d’une bonne combinaison de travail.

  • Combinaison Portwest Euro travail
  • Combinaison 3M à capuchon

Les pantalons de travail à poche

Pantalon à poche pour chantier de bâtiment, de l'industrie et de l'artisanat

Grâce à leurs différentes poches, les pantalons de travail à poche vous offrent l’agréable possibilité d’avoir à portée de main quelques petits outils. Ainsi, plus besoin de trimballer dans les mains ou dans des sacs encombrants vos petits accessoires de travail.

Outre les poches, les pantalons de travail à poches doivent posséder des renforts pour plus de résistance et de robustesse. Par ailleurs, il est conseillé d’opter pour des pantalons de travail à la fois léger, souple, et résistant aux déchirures. De plus, il doit être ample pour vous permettre de bouger convenablement.

Un autre critère intervenant dans le choix des pantalons est la norme. Cette dernière est fixée en fonction du métier. Par exemple, les professionnels du BTP doivent choisir un pantalon à poche normé EN 20471 alors qu’un professionnel exposé à haute température se contentera de la norme EN 11612

En guise d’exemple, voici deux modèles de pantalons à poche qui respirent aussi bien fonctionnalité, praticité qu’esthétique.

  • Pantalon à poche Lee Cooper
  • Pantalon à poche LMA 1261

Les chaussures de sécurité

Chaussures de sécurité pour bâtiment, industrie et artisanat

Les chaussures de sécurité existent en diverses versions et apportent différentes protections en fonction des risques de chaque secteur. Pour un bon choix, les chaussures de sécurité doivent être dotées d’une bonne semelle de propreté anatomique aux propriétés respirante et antibactérienne. Vous pouvez également privilégier une chaussure de sécurité avec semelle amovible, semelle anti-fatigue ou semelle amortissante.

Toutes les chaussures de sécurité possèdent une semelle antidérapante, mais le niveau de protection varie d’un modèle à un autre. Ainsi, sur un sol :

  • Humide : il faut une protection SRA ;
  • Gras et huileux : une protection SRB ;
  • À la fois humide et huileuse : la protection SRC.

De même, il est recommandé de porter des chaussures de sécurité S1 ou SP1 dans un environnement de travail sec et une chaussure de sécurité S3 dans un milieu à risques.

En fonction des risques du métier, il faut une protection :

  • CI en présence du froid ;
  • HI en présence du chaud ;
  • WR en présence de l’eau ;
  • WG contre les projections de métal.

Bon à savoir : Généralement, dans le froid, les chaussures de sécurité sont remplacées par des bottes de chantier.

Vous pouvez jeter un coup d’œil aux modèles de chaussures de sécurité suivants et leurs différentes fonctionnalités avant d’opérer votre choix.

  • Chaussures de sécurité unisexe 9090AS-Reu1
  • Chaussures de sécurité Gyshu1503 Goodyear

Les casques et lunettes de protection

Casques de protections pour artisans, chantiers BTP et industrie
Lunettes de protections pour tous types de chantiers

Les casques de protection ont pour principal avantage de protéger la partie supérieure du crâne des risques de choc et de perforation. En plus de cela, ils constituent des protections de taille contre les projections de métaux, de liquides chauds ou corrosifs. Pour cela, le casque idéal doit être en matériaux solides et résistants sans pour autant être lourd à supporter pour la tête. De même, il doit être suffisamment ample pour une bonne aération.

En ce qui concerne les lunettes de protection, elles protègent les yeux contre les projections de poussière ou contre les particules solides. Il faudra donc choisir une lunette de protection en polycarbonate pour une parfaite résistance aux chocs.

Voici nos modèles phares de casque et de lunettes de protection !

  • Casque de protection ventilé EVO2
  • Lunette de protection DeWalt DPG82-11D EU

Composer sa tenue de chantier selon son métier

Composer sa tenue de chantier selon son métier

Les conditions de travail n’étant pas les mêmes dans les divers métiers du BTP, les niveaux de sécurité et donc les vêtements de travail varient d’un secteur à un autre. Ainsi, il revient à dire que chaque métier avec sa tenue de travail. Comment alors composer sa tenue de chantier en fonction de son métier ?

Les professionnels en maçonnerie

En raison du fait que le métier de maçonnerie exige une bonne condition physique et un travail manuel, il importe de porter un point d’honneur à la sécurité et au confort pour trouver la meilleure tenue de chantier.

Ainsi, le professionnel en maçonnerie doit porter un casque de couleur jaune bien aéré en plastique résistant. Sa chemise de chantier doit être en couleurs vives pour une identification rapide en cas de danger. Le pantalon doit être hautement épais et robuste avec une couture de qualité supérieure et quelques poches. De même, il doit avoir des protecteurs de genoux pour lui assurer sécurité et confort au cours de certaines tâches à genoux.

Cela peut paraître anodin pour certains, mais le maçon doit nécessairement porter des gants à multiples protections. Ceux-ci le protègeront de l’effet nocif et lent du calcaire, de la corrosion, et même des éventuelles déchirures.

En outre, le maçon doit impérativement porter des chaussures de sécurité conformes aux normes et réglementation en vigueur dans son secteur d’activité. À cet effet, ces chaussures doivent être gratifiées d’une coquille de forte résistance, d’une semelle anti-perforation ou d’une semelle anti-dérapage sur les terrains glissants ou humides.

Les experts en électricité, isolation et bâtiment

Les experts en électricité étant constamment soumis aux risques d’électrocution, alors l’on ne doit déceler aucune trace de métal dans les vêtements de travail de ces derniers. De même, les risques de chutes et de blessures graves, voire fatales ne sont pas à exclure. C’est donc pour ces raisons qu’il faut un vêtement de travail pour électricien certifié et adapté.

Ainsi, l’expert en électricité, en isolation et bâtiment doit porter un casque normé EN 379. Solide, isolant et anti-choc, ce type de casque minimise les risques de blessures causées par des chutes d’objets et les arcs électriques.

En ce qui concerne la protection du corps, vous pouvez choisir une combinaison pour électricien de préférence de haute visibilité. De même, vous pouvez choisir une veste de travail et un pantalon multipoche, mais ces vêtements doivent forcément répondre à la norme EN 340. En effet, les vêtements de cette norme sont ininflammables et isolants.

Pour les mains, il faut privilégier des gants isolants de la norme EN 60903. L’électricien doit également porter des masques respiratoires conformes à la norme EN 149. En milieu sec, il faut porter des chaussures de sécurité pour électricien et en milieu humide, des bottes de sécurité. Pour une intervention en hauteur, un équipement de protection comme le harnais sera de mise.

Les spécialistes en peinture et rénovation de bâtiment

Le peintre en bâtiment doit s’équiper d’un pantalon à la fois résistant, robuste, confortable et souple pour une bonne aisance dans les mouvements. De plus, en raison de leurs multiples positions incommodantes, le pantalon des peintres doit être doté de poches genouillères.

Au lieu du pantalon qui nécessitera une veste de travail, vous pouvez simplement opter pour une combinaison de travail. Constituée d’une seule pièce, cette dernière couvre d’un coup le corps du peintre, du cou jusqu’aux pieds en passant par les bras. Elle le protège donc des salissures et des projections tout en lui accordant un maximum de confort.

Toutefois, si vous désirez avoir les bras à l’air libre pour plus de mobilité et de respirabilité, vous pouvez choisir une cotte à bretelles que vous associerez peut-être à une veste ou un sweat de travail. Pour un exercice dans une enceinte froide, vous pouvez opter pour une veste de peintre triple couche. La protection des pieds sera assurée par une chaussure de sécurité normée SP1 dans les environnements secs et SP3 dans un environnement humide.

Respecter les normes d’habillement réglementaires

Tenues de chantier : les normes à respecter

Afin de réduire au maximum les risques d’accidents au travail, des normes strictes ont été prescrites par l’État et l’imposition du Code de travail. Ces différentes normes ont pour mission de réglementer les équipements de protection individuelle (EPI).

Pour cela, l’ensemble des vêtements de protection individuelle doit obligatoirement porter le marquage CE (Conformité Européenne). Outre ce marquage, il existe également d’autres normes de protection spécifiques selon le type de métier. En voici quelques-unes :

  • La norme EN 343 qui protège contre les intempéries (pluie, neige, brouillard, humidité du sol, etc.) ;
  • La norme EN 14058 qui est gage d’une protection intégrale contre le froid (températures de -5 °C et plus) ;
  • La norme EN ISO 20471 définit les caractéristiques des vêtements à haute visibilité pour un usage professionnel. Elle s’adresse principalement aux employés des travaux publics, ouvriers du bâtiment, service de ramassage des ordures ménagères, transporteurs… ;
  • La norme EN 14404 : 2004 + A1 : 2010 qui spécifie les caractéristiques de protection des genoux ;
  • La norme EN ISO 11611 : 2007 / EN ISO 11611 : 2015 regroupant les vêtements de protection contre les projections de soudure, de la flamme, de la chaleur vive, tout en diminuant le risque d’électrocution ;
  • La norme EN 13034 : 2005 + A1 : 2009 – garantit laprotection contre les produits chimiques liquides ;
  • La norme EN 61482-2 : 2009 protège contre les arcs électriques.

Conseils pour choisir une tenue de chantier pour l’été

Quelle que soit la période de l’année, le travailleur se doit d’être à l’aise dans sa tenue de chantier pour dégager une bonne humeur et mener ses missions avec succès. L’été étant la période du soleil luisant, de la forte chaleur, de la transpiration et du manque d’air, il faut bien revoir les vêtements de travail sans pour autant enfreindre les normes en vigueur.

Ainsi, il est possible de porter en été, les vêtements de chantier comme les :

  • Combinaisons de travail en tissus légers et de couleurs claires ;
  • Pantacourts ;
  • Shorts professionnels à poche pour l’aisance et la mobilité,
  • Polos techniques en tissus fins et fluides ;
  • T-shirts respirants ;
  • Lunettes de protection teintées ;
  • Chaussures et sabots respirants.
Voter page